Angemort, de Sire Cédric

Publié le par leslecturesdenounette

Résumé:

Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres.

Une jeune fille dotée d'un don de voyance très particulier.
Une âme d'ange cherchant à semer de dangereux poursuivants.
Des criminels n'hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.

Ce que j'en ai pensé:

Angemort, le livre de Sire Cédric qui n'est plus édité, qu'on a du mal à trouver, et qu'on oaye donc cher sur internet (je l'ai déjà vu autour de 70 euros).
Etant conquise par les livres que j'avais déjà lu de Sire Cédric  ("De fièvre et de sang", "Le premier sang", "Le jeu de l'ombre" et "L'enfant des cimetières") j'avais très envie de découvrir ce livre rare qui est un des premiers de l'auteur.
Et bien... j'ai été déçue!

C'est un roman horrifique, ce qui change du genre des derniers livres de l'auteur qui sont plutôt des thrillers fantastiques, bien qu'il y ait parfois des scènes d' "horreur" si l'on peut dire. De l'horreur dans celui-ci il y en a un peu trop à mon goût,...donc déjà un genre qui ne me correspond vraiment pas, alors les scènes où se mêlaient sexe et horreur, beurk! j'avoue que j'ai failli plusieurs fois abandonner ma lecture! Mais Sire Cédric étant un de mes auteurs favoris j'ai persévéré!

Des scènes vraiment dégoutantes, ok me direz-vous si l'intrigue est malgré cela vraiment passionnante, et que ces scènes d'horreur sont bien dosées, mais je me suis vraiment ennuyé!

Pas ma tasse de thé ce bouquin, mais je n'en garde pas rancune à ce cher Sire Cédric, c'était un de ses premiers romans, et il a heureusement pour nouslecteurs,  changé de genre pour ses derniers romans! (les thrillers, ça me convient bien mieux :) )

Néanmoins, même si je n'ai pas aimé ce livre, l'histoire, le genre littéraire, il faut reconnaître que c'était malgré tout bien écrit!

Cette déception ne n'a pas ôté l'envie de découvrir les autres livres de Sire Cédric que je n'ai pas encore lu, je reste une lectrice fidèle!

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article