La nuit qui ne finit pas d'Agatha Christie

Publié le par leslecturesdenounette

En bref, de quoi ça parle:

 

Le " Champ du gitan "...
Michael avait tout de suite aimé la beauté sauvage de cette propriété. C'était décidé : sur les ruines de l'ancien manoir, il construirait sa maison. Une maison de rêve, bien entendu. Et il s'y retirerait, loin de tout, avec Ellie. Mais le " Champ du gitan " avait mauvaise réputation et la lande était maudite. On racontait que les Romanichels y avaient jeté un mauvais sort, que d'étranges accidents s'y produisaient...
Pourtant, Michael n'était pas superstitieux, lui. Les menaces de la vieille bohémienne ne lui faisaient pas peur. Personne ne croit plus ces choses-là, de nos jours...

Mon avis:

 

Ce livre m'a été prêté par la maman à une amie qui, comme moi, aime beaucoup les policiers, elle m'avait dit que celui-ci valait la peine dans le sens où il surprend car il se démarque vraiment des autres romans d'Agatha Christie.

 

En effet, quand on dit Agatha Christie on s'attend à ce qu'il y ait un meurtre dès le début du livre et à ce qu'il y ait une enquête, le plus souvent celle-ci est menée par Hercule Poirot ou Miss Marple! Dans "La nuit qui ne finit pas" il ne s'agit pas de ça!

 

Michael et Ellie vont acheter "L'arpent du gitan", une propriété sur laquelle selon la superstition les gitans auraient jeté un sort.

L'intrigue est basé sur ça et Michael et Ellie s'installent donc dans leur maison sans prendre garde aux superstitions.

"La nuit qui ne finit pas" est sans doute l'une des oeuvres les plus singulières de Christie puisque l'on sort du schéma habituel et le dénouement a tout pour surprendre, le lecteur est étonné par une fin qui fait réellement froid dans le dos. 

 

Pendant le tout le récit, le lecteur est dans l'attente qu'il se passe "quelque chose" annoncé par les prédictions de la vieille gitane Mrs Lee, et cela tarde à arriver, pourtant l'on est loin de s'ennuyer jusque là, Agatha Christie a su faire progresser le récit, en maintenant le mystère et le suspens.

 

De même ce n'est que quelques pages avant la fin qu'on découvre ce qui s'est réellement passé depuis le début et qui est à l'origine des évènements qui viennent troubler la vie paisible de Michael et Ellie. Une fosi de plus Agatha Christie fait preuve de génie et sait nous étonner, nous surprendre, et nous effrayer à la fin du récit.

 

On passe donc réellement un bon moment, et si on cherche un policier, mais qu'on veut lire quelque choise de différent, qui sort du lot, "La nuit qui ne finit pas" est parfaitement indiqué :)

 

 

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article