Patients, de Grand Corps Malade

Publié le par leslecturesdenounette

Synopsis:


"Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation. Quand il se lance dans une carrière d’auteur-chanteur-slameur, en 2003, c’est en référence aux séquelles de cet accident – mais aussi à sa grande taille (1,94 m) – qu’il prend le nom de scène de Grand Corps Malade."

Ce que j'en ai pensé:

 

C'est un livre à teneur autobiographique que m'avait conseillé une collègue.
Je l'ai lu très vite, j'étais captivée par le sujet: la vie de Fabien, à peine 20 ans, dans un centre de rééducation...


Etant infirmière c'était très intéressant pour moi de me plonger dans ce milieu mais en passant de l'autre coté, celui du patient, d'avorir ses perceptions, son ressenti, son vécu. Je pense que professionnellement et personnellement c'est enrichissant.

 

Le texte est facile à lire, Fabien nous décrit de façon naturelle et franche son vécu pendant sa réeducation, on y découvre l'histoire des autres patients qu'il va y croiser, et qui ne vont pas forcément aussi bien récupérer leurs capacités physiques que lui...

Lecture agréable et très abordable, qui peut être intéressante autant pour les profesionnels  de santé que pour tout un chacun.

 

Ce n'était pas un coup de coeur mais je ne regrette de loin pas mon achat, la lecture de tels témoignages est toujours enrichissante.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anaïs 06/12/2012 18:41

Salut, chère prévenue de ma newsletter.

Je te préviens qu'un nouvel article a été postée.
Il s'agit de la chronique du livre "Echos" d'Ingrid Desjours : http://addictbooks.skyrock.com/3129426158-posted-on-2012-12-06.html

Poste un commentaire ou un kiff, sans ça, je te supprime de ma newsletter (trop de monde à prévenir, dont des gens qui ne passent jamais...)

Bonne soirée.

leslecturesdenounette 07/12/2012 17:18



C'est fait ;)