Private Los Angeles

Publié le par leslecturesdenounette

Résumé:

Ancien Marine, Jack Morgan hérite de son père - un prisonnier condamné à mort - « Private », une agence de détectives privés, et 15 millions de dollars.
Cinq ans plus tard, les affaires fonctionnent bien pour Jack, qui a su développer son business et jouit d'une réputation solide auprès des stars et des hommes politiques. Mais il fait les frais des erreurs de son père et de son jumeau, qui a contracté des dettes auprès du mafieux Ray Noccia...
Lorsque Jack apprend que Shelby, la femme de son meilleur ami, a été sauvagement abattue, il mène l'enquête et ne tarde pas à découvrir la double vie de cette dernière. Shelby, prostituée et accroc au crack, travaillait dans un salon de massage tenu par Noccia lui-même...
Parallèlement, Justine, profileuse et associée de Jack au sein de l'agence de la ville des anges, enquête sur des meurtres en série de lycéennes. Dix-huit victimes au total, mais toutes assassinées de façon différente...

Mon avis:

J'avais ce livre dans ma PAL depuis un an environ, j'avais très envie de le lire quand je l'ai acheté puis j'ai lu d'autres choses et l'envie m'est passée, et en cherchant ma prochaine lecture, je suis retombée dessus et je me suis dit "ah oui tiens".

Et j'ai bien fait, c'était une lecture sympa.


L'agence de détective privé "Private Los Angeles" regroupe des scientifiques, des anciens marines, une profiler et autres génies pour donner un assez bon cocktail qui sera à même de résoudre les affaires les plus complexes, et je dois dire que toute cette petite équipe qu'on découvre au fil du récit vend du rêve! On aurait bien envie d'en faire partie!


On suit les enquêtes concernant trois affaires complètement différentes, ce qui fait qu'on n'a jamais le temps de se lasser, de relâcher son attention. Cela aurait pu nous embrouiller, nous faire perdre le fil, mais non c'est vraiment bien ficellé, construit.

 

Le roman est divisé en plusieurs parties, elles-mêmes divisées en pleins de petits chapitres (encore une fois: j'aime!). Dans ces petits chapitres on alterne entre le récit à la première personne de Jack Morgan, et d'autres où on suit les autres personnages (à la troisième personne cette fois). Et là encore ce qui aurait pu nous embrouiller, être perturbant, ne l'est pas, c'est un plus, cela rend vraiment le récit fluide, et fait qu'on ne s'ennuie pas un seul instant, il y a toujours du mouvement du fait de ces changements de points de vue.

 

Néanmoins malré qu'on cotoye différents membre de Private, et que ceux-ci soient bien sympathiques, je ne peux pas dire que je me suis pas attachée à l'un ou l'autre de ces protagonistes.

 

Je pense me plonger dans la lecture de "Private London", qui est paru après celui-ci, si j'en ai l'occasion, pourquoi pas :)

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article