Une (irrésistible) envie de sucré, par Meg Cabot

Publié le par leslecturesdenounette

En bref, de quoi ça parle:

 

Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode. Elle se sent très bien en jean. Et sa vie d’avant, les paillettes et les larmes, non merci. Elle décroche un job dans une résidence d’étudiants où l’on ne s’ennuie vraiment pas : deux filles meurent coup sur coup. Heather est persuadée qu’il s’agit de meurtres. Ça tombe bien, le sublime garçon qui l’héberge dans sa sublime maison – Cooper – est détective. En plus, il se fiche qu’elle fasse du 46 ! Une nouvelle vie commence pour Heather ! Pour un peu, elle porterait même une robe... Une nouvelle héroïne drôle et sexy, créée par Meg Cabot.

Mon humble avis:

 

Ce livre aux tons très sucrés est vraiment un plaisir... à se faire sans hésiter!

 

L'héroine:

L'héroine Heather, n'est ni une fille taille mannequin au physique parfait, ni une femme qui a tout réussi et mène une brillante carrière, c'est une fille comme toutes les autres avec ses soucis, ses rondeurs (elle fait du 46), son ex, mais ne manque pourtant pas de caractère et d'originalité! Réellement c'est un personnage avec lequel on ne s'ennuie pas et auquel Meg Cabot a donné beaucoup d'humour! Notamment dans ses réflexions sur les comportements des gens, et sur le physique de Cooper, sur qui elle craque un peu beaucoup... et là toutes les filles peuvent se reconnaître dans la peau du personnage grâce à ces réflexions là ^^

 

L'histoire:

On ne s'ennuie pas un seul instant!

Une enquête menée par Heather, qui n'est pas une super détective, mais une jeune femme ordinaire! (ce qui promet quelques péripéties!).Beaucoup d'humour émanant de ce personnage comme je l'ai expliqué plus haut, une intrigue qui ne s'émousse pas un seul instant, un récit très fluide, léger, un réel plaisir de lire ce livre!! 

Et là, une irrésistible envie de lire la suite!

C'était le premier livre de Meg Cabot que j'ai lu et c'était vraiment une découverte sympa!

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article